Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Paronymes



Déceler, desceller et desseller

 

Les verbes déceler, desceller et desseller sont proches par la prononciation, mais leurs significations sont bien distinctes.

 

Déceler signifie « découvrir, grâce à des indices, ce qui est caché » ou « révéler quelque chose involontairement ». Ce mot vient du latin celare, qui signifie « cacher ». On prononcera déceler [déslé]  (dés-lé) ou [déselé] (dé-se-lé), mais décèle [désEl] (dé-sèl), verbe conjugué.

 

Exemples :

 

-  Son intuition était bonne; il a su déceler le talent de ces jeunes joueurs de soccer.

-  Ces taches brunes au plafond décèlent la présence de moisissures.

-  Le médecin a décelé une irrégularité dans le dossier du patient.

 

 

Desceller signifie « briser un sceau, un cachet » ou bien « arracher ce qui est fixé dans la pierre, dans le ciment ». Ce verbe est un dérivé de sceller, qui signifie « rendre authentique ou fermer quelque chose à l’aide d’un sceau », « fermer quelque chose de façon hermétique » ou « fixer quelque chose avec du ciment ». On prononcera généralement desceller [désélé] (dé-sé-lé), mais parfois aussi [désElé] (dé-sè-lé).

 

Exemples :

 

-  On a dû desceller ces ordonnances pour les consulter.

-  Pour réparer sa terrasse, Luc a dû en desceller les dalles avec sa masse.

-  En descellant les gonds de la porte, Marie en a abîmé le cadre.

 

 

Desseller signifie « enlever la selle d’un animal ». Autrefois, ce verbe avait aussi pour sens « renverser quelqu’un de la selle de manière à le désarçonner ». Desseller est un dérivé de seller, qui signifie « mettre la selle à un animal ». On prononcera desseller [désélé] (dé-sé-lé).

 

Exemple :

 

-  Une fois arrivé au pré, Henri dessella et débrida sa jument.

 

 

Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002