Banque de dépannage linguistique


La rédaction et la communication
Protocole et activités publiques



- Généralités sur le protocole

 

Le protocole (avec un p minuscule) est l’ensemble des règles à observer dans les relations entre les États (préséance, communications, négociations, entretiens, représentation, accueil et accompagnement, notamment) et, de façon plus générale, l’ensemble des règles relatives à la vie publique officielle.

 

Exemples :

 

- Le protocole règle les rapports institutionnels, et l’étiquette règle les rapports personnels.

- En cas de doute, il est bon de consulter un guide du protocole.

- Les cérémonies officielles doivent se dérouler dans le respect du protocole.

- Le conférencier est un expert reconnu en matière de protocole.

- À la Ville de Québec, c’est le Bureau des relations internationales qui est responsable du protocole.

- Pour cette question, il faut consulter le Bureau de l’accueil et du protocole de la Ville de Montréal.

- La Direction des relations interparlementaires et internationales et du protocole de l’Assemblée nationale

- Le Service du protocole

- Le Bureau du protocole

 

 

Au Québec, le Protocole (avec un p majuscule) désigne une entité administrative rattachée soit au pouvoir exécutif, soit au pouvoir législatif.

 

Exemples :

 

- Le Protocole conseille le gouvernement sur les questions touchant… (pouvoir exécutif)

- Les membres de l’équipe du Protocole de l’Assemblée nationale s’assurent que les députés… (pouvoir législatif)

 

 

Dans la vie en société, il importe de respecter un certain nombre de conventions, linguistiques et autres, qui règlent les comportements de chacun : c’est le savoir-vivre, l’étiquette, la bienséance, qu’on nomme aussi couramment protocole. Ces codes de comportement facilitent les relations interpersonnelles et contribuent à l’harmonie sociale. Ils définissent ce qui est attendu, permis ou interdit dans certaines situations, dictent les obligations de chacun dans un contexte hiérarchique, ou entre hommes et femmes. L’ignorance de certaines formes, de certains usages plus ou moins protocolaires indique un manque dans l’éducation, et, à l’inverse, leur connaissance révèle des qualités appréciées.

 

Le respect d’un protocole s’impose dans de nombreuses activités publiques qui possèdent une dimension linguistique. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les autres articles de la section Protocole et activités publiques. La rédaction des cartes d’invitation, notamment dans des situations protocolaires, est traitée dans la section Invitation.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002