Banque de dépannage linguistique


La rédaction et la communication
Rédaction administrative et commerciale > Cartes > Invitation



Types d'invitations

 

Une invitation est dite nominale ou personnalisée lorsque le nom de la personne invitée y figure. L’invitation nominale est le type d’invitation le plus formel, celui dont on se sert, entre autres, pour les invitations à des repas. Sur le carton, on inscrit, à la main, sur une ligne, le nom de la personne invitée précédé de madame ou de monsieur.

 

Exemples :

 

 

La mairesse de Gatineau

madame Sylvie Lafleur

prie

Monsieur Jean Tremblay

d’assister à l’inauguration…

 

 

 

 

… a l’honneur d’inviter

Madame Jeannette Lafortune

à la cérémonie…

 

 

 

On peut également inscrire le titre de l’invité ou de l’invitée, plutôt que son nom, selon la façon la plus protocolaire de procéder. Si l’invitation est destinée à un ou à une ministre, on écrit à la fois son titre et son nom.

 

Exemple :

 

 

… a l’honneur d’inviter

le ministre des Finances

Monsieur Pierre Duchamp

à la cérémonie…

 

 

 

  

L’invitation dite courante, ordinaire ou non personnalisée est moins formelle. Elle est utilisée pour les activités où l’on prévoit inviter un grand nombre de personnes. On n’y indique pas le nom de l’invité ou de l’invitée.

 

Voici quelques exemples de formulations pour le début d’une telle invitation :

 

- Le président de la société ABC a le plaisir de vous convier à…

- Nous sommes heureux de vous inviter à assister à…

- Vous êtes cordialement invité à venir célébrer avec nous le lancement de…

- Vous êtes cordialement invitée à venir célébrer avec nous le lancement de…

- Nous serons heureux de vous accueillir à…

- Madame Sophie Gilbert, directrice générale de la société XYZ, vous prie de lui faire l’honneur de venir à…

- À l’occasion de la Francofête, l’Office québécois de la langue française vous invite…

 

Il faut noter qu’une invitation peut également prendre la forme d’une lettre. Dans ce cas, on doit ajouter une formule de conclusion comme celles présentées ci-dessous, tant dans l’invitation nominale que dans l’invitation courante.

 

- Votre présence nous honorera.

- Nous serons honorés de votre présence.

- Nous comptons sur votre présence pour le succès de…

- Nous espérons que vous serez des nôtres à l’occasion de…

- Nous comptons sur votre participation.

- Nous souhaitons vivement que vous puissiez être présent à…

- Nous souhaitons vivement que vous puissiez être présente à…

 

 

Notons qu’il faut éviter la tournure impersonnelle Il nous (me) fait plaisir de…, car la locution verbale faire plaisir ne peut avoir pour sujet le pronom impersonnel il. On écrira plutôt : Nous sommes heureux de…, Nous avons le plaisir de…, J’ai l’honneur de… Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Faire plaisir.

 

 

Invitation destinée à un couple

 

Si l’invitation vaut pour le ou la titulaire d’une fonction et son conjoint ou sa conjointe, ou encore pour une personne qui peut l’accompagner, la carte d’invitation en fait mention, et plusieurs formules sont possibles.

 

Exemples :

 

 

… prie

le ministre des Transports, Monsieur Jean-Charles Marion

Invitation valable pour deux personnes

 

 

 

… prie

Madame Marie Unetelle

et Monsieur Jean Untel

 

 

 

… prie

Monsieur Jean Untel, accompagné

 

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002