Banque de dépannage linguistique


La grammaire
Le nom > Accord du nom en phrase > Nom épithète



Jeunesse

 

Le nom jeunesse est parfois apposé à un autre nom, qu’il vient compléter comme le ferait un complément introduit par une préposition. Il signifie alors « destiné aux enfants ou aux adolescents » ou, plus largement, « destiné à de jeunes personnes ». Dans cet emploi, jeunesse demeure invariable juxtaposé à un nom pluriel. Il n’y a pas de trait d’union entre le nom et jeunesse.

 

Exemples :

 

- L’émission jeunesse Bobino a été diffusée par Radio-Canada de 1957 à 1985.

- Clara est spécialiste de littérature jeunesse.

- Les centres jeunesse du Québec aident les enfants et les adolescents qui connaissent des difficultés graves.

- La saison a été bien remplie pour les trois coopératives jeunesse de la région.

- De nombreux citoyens de 14 à 25 ans participent aux forums jeunesse du gouvernement canadien.

- La Ville de Québec a confié à cette association l’organisation de loisirs jeunesse.

- Les parlements jeunesse se déroulent chaque année à l’Assemblée nationale.

- Ton nouveau livre d’aventures figure au palmarès des romans jeunesse de décembre.

- Les douze à vingt-cinq ans peuvent profiter de nos différents tarifs jeunesse.

 

 

Pour en savoir davantage sur le nom épithète, vous pouvez consulter l’article Généralités sur le nom épithète.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002