Banque de dépannage linguistique


La grammaire
L'adjectif > Cas particuliers d'accord de l'adjectif



Radio

 

L’abréviation radio peut être juxtaposée à un nom à la manière d’un adjectif, jouant alors un rôle d’épithète ou de complément déterminatif. Dans ce cas, le mot radio est invariable, peu importe le sens qu’il prend parmi ses nombreuses valeurs possibles.

 

Notons qu’il n’y a pas de trait d’union entre le nom et radio.

 

Exemples :

 

- Des brouillages radio (des brouillages radioélectriques)

- Des canaux radio (des canaux radioélectriques, des canaux [de] radiofréquence)

- Des chaînes radio (des chaînes de radiodiffusion, des chaînes radiophoniques)

- Des systèmes radio (des systèmes de radiocommunication)

- Des émissions radio

- Des silences radio

- Des animateurs et des animatrices radio

- Des émetteurs-récepteurs radio

 

 

Pour en savoir davantage sur les différents sens du mot radio, on consultera à profit un dictionnaire de langue générale. Pour en savoir davantage sur le préfixe radio-, on consultera l’article Radio-. Pour en savoir davantage sur les mots tronqués, on consultera l’article Abréviation par troncation des mots.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002