Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Autres questions de vocabulaire



Maestro

 

L’emploi du nom maestro, emprunté à l’italien au XIXe siècle (du latin magister « maître »), pose un certain nombre de difficultés.

 

 

Article et majuscule

 

Devant le nom d’un grand chef d’orchestre ou, plus rarement, d’un compositeur de musique de talent, le mot maestro est précédé d’un article. Il apparaît tout en minuscules.

 

Exemples :

 

- Décédé en 2014, le maestro Lorin Maazel a été directeur musical de plusieurs éminents orchestres. (et non : maestro Lorin Maazel)

- Le maestro Nézet-Séguin a notamment étudié auprès du réputé chef d’orchestre italien Giulini. (et non : Maestro Nézet-Séguin)

- Comment peut-on décrire le programme d’œuvres du maestro Kent Nagano? (et non : de maestro Kent Nagano)

- Ce concert rendra hommage au maestro Erich Leinsdorf. (et non : à maestro Erich Leinsdorf)

 

Toutefois, quand on s’adresse directement à un maestro dans l’exercice de sa profession, l’article est absent et, à l’écrit, on met une majuscule à maestro. Dans ce contexte, le titre de maestro n’est pas suivi du nom de la personne.

 

Exemples :

 

- « Je suis honoré de vous rencontrer, Maestro. »

- Maestro, (dans l’appel d’une lettre)

 

 

Ligature et tréma

 

Le a et le e de maestro ne sont pas liés. Aucun tréma n’est non plus placé au-dessus du e. La graphie avec tréma était attestée au XIXe siècle, mais elle n’est plus en usage aujourd’hui.

 

Exemples :

 

- Le premier violon a donné une prestation digne d’un maestro. (et non : d’un mæstro)

- Maestro très sollicité sur la scène internationale, Jacques Lacombe dirigera l’opéra de Bonn. (et non : Maëstro très sollicité)

 

 

Féminin et pluriel

 

Au féminin, on dit la, une maestro; au pluriel, on ajoute un s à l’écrit.

 

Exemples :

 

- Lisez notre article pour découvrir la maestro Simone Young. (et non : le maestro Simone Young, ni : la maestra Simone Young)

- Les deux maestros ont reçu l’Ordre national du Québec. (et non : les deux maestro)

 

 

Marques d’usage

 

Il faut se méfier de la marque d’usage vieilli parfois enregistrée en dictionnaire : le nom maestro est toujours présent dans l’usage actuel, tant au Québec qu’en Europe. Cela dit, l’emploi de maestro est jugé familier, dans un domaine autre que celui de la musique, pour désigner une personne habile dans son métier.

 

Exemple :

 

- Ce romancier est un maestro du suspense. (plutôt, par exemple : un génie, un prodige)

 

 

Prononciation

 

Le a et le e de maestro se font entendre de manière séparée. Autrement dit, le nom maestro se prononce [maEstRo] (ma-ès-tro), à la manière de tétraèdre, ou, plus rarement, [maéstRo] (ma-és-tro), à la manière de aération.

 

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API) qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police API TLFQ. Vous pouvez la télécharger sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l’API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l’article Alphabet phonétique international.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : août 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles