Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La typographie
Mise en relief > Italique



Jeux de société

 

Contrairement aux noms d’autres produits commerciaux, on compose préférablement les noms propres de jeux de société en italique. De nos jours, certains jeux sont de véritables œuvres d’art créées par des auteurs de renom. Les noms propres de jeux de société prennent une majuscule initiale. Dans une langue autre que le français, on respecte toutefois les majuscules de la langue d’origine.

 

Exemples :

 

- Voudrais-tu jouer à Loups-garous?

- Le jeu Quelques arpents de pièges fut créé en 1979.

- Le Monopoly est un classique des jeux de société.

- Pénélope était une adepte du jeu Yum.

- Qui est-ce? est un jeu destiné aux enfants de six ans et plus.

- Jungle Speed fait appel aux réflexes et au sens de l’observation.

 

Composition en romain

 

Cependant, les noms communs de jeux qui sont de grands classiques comme les échecs, les dames, le backgammon, les dominos, le poker, etc., s’écriront en romain, avec une minuscule.

 

Exemples :

 

- Jean-Nicolas a commencé très jeune à jouer aux échecs.

- Les dominos sont très populaires auprès des enfants et même des adultes.

- Le poker est un jeu dans lequel le bluff est de mise.

 

 

Notons que certains auteurs choisissent d’écrire les noms de jeux de société en romain;

le plus important est de viser la cohérence et l’uniformité des choix typographiques dans un même texte.

 

 

Pour en savoir davantage sur l’utilisation de l’italique dans certains titres d’œuvres, vous pouvez consulter l’article Titres d’œuvres et de publications périodiques. Pour connaître l’utilisation de l’italique dans les noms de jeux vidéo, vous pouvez lire l’article Jeux vidéo.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles