Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Paronymes



Sceptre et spectre

 

On confond parfois les noms sceptre et spectre; en effet, ce sont des paronymes, soit des mots dont la prononciation et l’orthographe se ressemblent, mais dont le sens diffère. Ils constituent également des anagrammes, c’est-à-dire des mots composés des mêmes lettres.

 

Le nom sceptre vient du mot latin sceptrum, lui-même emprunté au grec skêptron, qui veut dire « bâton ». Sceptre signifie « bâton de commandement ». Le bâton désigné est un insigne d’autorité royale ou impériale. On relève aussi le sens métaphorique de « pouvoir souverain, autorité suprême ». Enfin, sceptre peut signifier « signe de supériorité » en langage soutenu ou littéraire.

 

Exemples :

 

  Les consuls romains arboraient souvent un sceptre en ivoire surmonté d’un aigle.

  Ce roi tyrannique était qualifié de sceptre de fer.

  La France a longtemps détenu le sceptre de la mode.

 

 

Le nom spectre, de son côté, vient du latin spectrum, qui veut dire « vu, regardé ». Il signifie « apparition fantastique d’un esprit ou d’un mort », ou encore « perspective évoquée pour effrayer ». Le mot spectre est aussi employé pour traduire l’anglais spectrum, qui a engendré plusieurs sens liés à la physique. L’un de ceux-ci est « suite des couleurs de l’arc-en-ciel produite par la décomposition de la lumière du soleil ou de la lumière blanche ». Spectre peut également signifier « étendue du champ d’action d’un médicament » ou, en psychiatrie, « ensemble de symptômes ou de troubles apparentés ».

 

Exemples :

 

  Elle dit avoir peur des spectres qu’elle croit voir dans sa chambre.

  Pour l’inquiéter, il brandit le spectre de la guerre.

  La couleur rouge est située à l’une des extrémités du spectre.

  Cet antibiotique à large spectre aide à combattre une vaste gamme de bactéries.

  Il a reçu un diagnostic de trouble du spectre de l’autisme.

 

 

Article rédigé en 2018

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : août 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002