Banque de dépannage linguistique


La typographie
Majuscules > Emploi de la majuscule pour des types de dénominations



Courants ou styles artistiques

 

On constate une grande variabilité dans l’emploi de la majuscule initiale quand vient le temps d’écrire le nom des courants ou des styles artistiques. Les règles typographiques suivantes sont celles que propose la Banque de dépannage linguistique, dans un souci d’uniformité et de cohérence.

 

 

Les noms des courants ou des styles artistiques, ainsi que ceux de leurs adeptes, s’écrivent avec une minuscule initiale.

 

Exemples :

 

-  l’art abstrait, les abstractionnistes

-  l’automatisme, les automatistes

-  le baroque

-  le cubisme, les cubistes

-  le dadaïsme, les dadaïstes

-  l’expressionnisme, les expressionnistes

-  le gothique

-  l’impressionnisme, les impressionnistes

-  le minimalisme, les minimalistes

-  le néoclassicisme, les néoclassiques

-  le pop art [on rencontre parfois aussi l’art pop, mieux que le Pop Art, typographie non adaptée de l’emprunt à l’anglais]

-  le postmodernisme, les postmodernistes

-  le romantisme, les romantiques

-  le rococo

-  le surréalisme, les surréalistes

 

On regroupera dans ce même ensemble les dénominations où la majuscule de signification est plus ou moins pressentie comme nécessaire, mais pour lesquelles l’emploi de la minuscule présente l’avantage de la cohérence : art déco, art moderne, art nouveau, films nouvelle vague, style beaux-arts, style château.

 

 

Les adjectifs correspondant aux noms de courants ou de styles artistiques prennent aussi la minuscule.

 

Exemples :

 

-  les églises baroques

-  une peinture cubiste

-  les manifestes dadaïstes

-  une cathédrale gothique

-  une chapelle néoclassique

-  des meubles rococo (adjectif invariable)

-  des peintres surréalistes

 

 

Certaines dénominations particulières de styles, de courants ou d’adeptes, qui prennent la valeur de noms propres, s’écrivent avec la majuscule.

 

Exemples :

 

-  Le Bauhaus, école et courant artistique qui ont marqué le XXe siècle, proposait de transcender les barrières entre artistes et artisans.

-  Dans sa contre-offensive contre l’art cérébral, Cobra laissait transparaître les horreurs de la Seconde Guerre mondiale.

-  Le mouvement Dada aurait vu le jour le 8 février 1916 au café Terrasse à Zurich.

-  Avec les autres Nabis, Bonnard exposa à la galerie Bernheim-Jeune.

 

 

Lorsqu’un nom de personnage historique ou le nom d’une époque est employé pour caractériser le style d’un objet ou d’une œuvre, ce nom prend aussi la majuscule, tout comme l’adjectif qui le précède, le cas échéant.

 

Exemples :

 

-  un buffet Empire

-  des commodes Second Empire

-  une table Louis XV

-  le style Picasso

-  une toile Renaissance

 

 

Pour en savoir davantage sur les noms employés à la manière d’un adjectif, comme Picasso dans style Picasso, Renaissance dans toile Renaissance ou château dans style château, vous pouvez consulter l’article Généralités sur le nom épithète. Si vous vous interrogez sur l’emploi de la majuscule dans des contextes similaires, vous trouverez sans doute réponse à vos questions dans les articles Titres d’œuvres et d’ouvrages divers et Époques, faits, dates et lieux historiques.

 

 

Article rédigé en 2018

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : août 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002