Banque de dépannage linguistique


La syntaxe
Les prépositions > Préposition devant un nom



Préposition devant un nom de voie de communication

 

Le nom d’une voie de communication (avenue, rue, boulevard, etc.) peut être introduit sans préposition ni déterminant (il y a des travaux boulevard Champlain) ou apparaître dans une construction avec préposition et déterminant. Dans ce dernier cas, il faut s’assurer de choisir la préposition qui convient au type de voie.

 

 

Boulevard, autoroute, chemin, route

 

Avec les noms boulevard, autoroute, chemin, route, c’est la préposition sur qui est employée. Ces voies sont vues comme une surface, puisqu’elles ne sont généralement pas bordées de bâtiments.

 

Exemples :

 

-  Des travaux sont en cours sur le boulevard Champlain.

-  Ce cimetière, situé sur le chemin des Feuillus, a été inauguré il y a deux ans.

-  La route de l’Aéroport, sur laquelle il a eu un accident en février, est très glissante en hiver.

 

 

Rue

 

Avec le nom rue, les dictionnaires consignent la préposition dans. La voie de communication, qui est bordée de maisons, est considérée ici comme un volume. La construction sur la rue est toutefois également répertoriée dans l’usage. Cette autre façon d’envisager les choses permet de concevoir la réalité plutôt comme une surface. Malgré le fait que l’emploi de la préposition sur devant le nom rue soit critiqué dans plusieurs ouvrages, il demeure courant au Québec. Ainsi, comme le choix de la préposition est souvent imposé davantage par l’usage que par la différence de sens entre les prépositions (qui, par ailleurs, s’explique aisément), le choix de l’une ou l’autre est tout à fait acceptable.

 

Exemples :

 

-  Sophie habite dans la rue des Remparts. (ou : habite rue des Remparts; ou : habite sur la rue des Remparts)

-  Le drame a eu lieu dans un appartement situé sur la rue Desautels. (ou : dans la rue Desautels)

-  La manifestation pacifique débutera dans la rue Lemire. (ou : sur la rue)

-  Il est interdit de se stationner dans la rue Côté après 20 h. (ou : sur la rue)

-  Tous les soirs, les enfants jouent au hockey dans la rue des Genévriers. (ou : sur la rue)

-  Pour faire vivre sa famille, elle ouvre un commerce sur la rue Saint-Laurent en 1939.
(ou : dans la rue)

 

Dans le sens de « avec vue sur la rue » ou « donnant accès à la rue », on emploie conventionnellement sur la rue, en parlant d’une maison, d’une fenêtre, d’une porte.

 

Exemples :

 

-  Il y a une porte qui donne sur la rue, et une autre, sur le jardin. (qui donne accès à la rue)

-  Le travailleur a loué une chambre avec fenêtre sur la rue Desmarais.

 

 

Avenue

 

Avec le nom avenue, on utilise les prépositions dans ou sur. De la même manière que pour rue, on considère donc la voie comme un volume ou une surface, selon le cas.

 

Exemples :

 

-  Les lots à vendre sont situés dans l’avenue des Perdrix. (ou : sont situés sur l’avenue; ou : sont situés avenue des Perdrix)

-  Les voitures étaient complètement arrêtées sur l’avenue Sir, lors de l’heure de pointe hier. (ou : dans l’avenue Sir)

-  Nos bureaux sont situés sur l’avenue Chicoine. (ou : sont situés dans l’avenue Chicoine; ou : sont situés avenue Chicoine)

 

 

Depuis quelques décennies, la préposition sur tend à diversifier ses emplois; on la voit ainsi apparaître dans des contextes nouveaux. Lorsque ces emplois sont conformes à la syntaxe du français, il n’y a aucune raison de les éviter du seul fait qu’il s’agit de combinaisons nouvelles. Cette polyvalence ne doit toutefois pas inciter à calquer son utilisation sur celle de la préposition anglaise on. Pour en savoir davantage sur cette préposition en emploi fautif, vous pouvez consulter l’article Sur.

 

 

Compléments :

 

Habiter (Préposition après un verbe)

Voies de communication (Emploi de la majuscule pour des types de dénominations)

 

 

Article rédigé en 2018

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002