Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



À compter de et à partir de

 

Les locutions prépositives à compter de et à partir de possèdent le sens commun de « depuis, dès », indiquant le début d’une durée dans le temps. Dans ce sens, les verbes qui les accompagnent doivent exprimer une action qui se poursuit dans le temps et non une action ponctuelle.

 

Exemples :

 

  À compter de l’année prochaine, de nouveaux règlements municipaux devront être respectés.

  À compter du 1er septembre, les employés seront payés de façon hebdomadaire.

  À partir de maintenant, les élèves de l’école devront tous et toutes porter un uniforme.

  À partir de demain, nous irons travailler à pied.

  La semaine prochaine, le prix de l’essence devrait être à nouveau augmenté.
(et non : À compter de la semaine prochaine)

  Les pneus de ma voiture seront remplacés le 5 juin. (et non : à partir du 5 juin)

 

 

Notons que, contrairement à à compter de, qui exprime uniquement une idée de durée, à partir de exprime aussi une idée de commencement située dans l’espace ou dans un raisonnement. C’est pourquoi cette locution prépositive est utilisée plus fréquemment que à compter de.

 

Exemples :

 

  À partir dici, la route qui mène au chalet de France n’est plus asphaltée.

  Ce scientifique a rédigé un rapport de recherche à partir de données qu’il a recueillies.

 

 

Complément :

 

À partir de (Impropriétés)

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles