Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes intégraux



Black Friday et Cyber Monday       Nouveauté

 

 

bandeau-chronique.png

 

Nos voisins américains parlent du Black Friday pour désigner la journée du coup d’envoi du magasinage des Fêtes, le quatrième vendredi de novembre (vendredi qui suit Thanksgiving). Des rabais très alléchants sont alors offerts aux consommateurs. Au Québec, depuis quelques années, plusieurs détaillants ont décidé de récupérer la formule promotionnelle. Récupérer aussi la désignation Black Friday, emprunt intégral relativement récent, est toutefois déconseillé. La traduire littéralement en Vendredi noir n’est pas non plus recommandé.

 

Les références culturelles liées à l’événement sont peu présentes au Québec. Ici, le nom Vendredi noir, au sens strict, peut évoquer plus particulièrement… la dépression et la morosité. L’adjectif noir revêt généralement une connotation négative lorsquil est associé au mot jour ou au nom dun jour. Par ailleurs, il peut également faire référence à la clandestinité ou à l’illégalité (le marché noir). Enfin, la fête de Thanksgiving, qui sert de point de repère au calendrier de magasinage aux États-Unis, n’est pas célébrée à la même date au Québec : l’Action de grâce (ou de grâces) est le deuxième lundi d’octobre au Canada. Par ailleurs, l’Action de grâce n’a pas la même importance ici qu’aux États-Unis, où elle est au moins aussi célébrée que Noël.

 

Ainsi donc, pour parler du quatrième vendredi de novembre, on préférera aux noms Black Friday et Vendredi noir des désignations qui rendent bien le caractère exceptionnel et excitant que les commerçants souhaitent attribuer à cette journée.

 

Exemples :

 

  Ce Vendredi fou, notre magasin vous offre des rabais incroyables sur tous les vêtements!

  Les consommateurs deviennent parfois fébriles le jour du Vendredi dingue.

  Beaucoup de gens commencent leur magasinage des Fêtes le Vendredi dément.

  Le Super Vendredi est une bonne occasion de profiter d’aubaines intéressantes.

  Le Mégasolde de novembre est maintenant populaire dans plusieurs pays.

  J’avais acheté ce lecteur Blu-ray en promotion durant le Mégasolde d’avant Noël.

  Isabelle va-t-elle profiter des bas prix du Mégasolde d’avant les Fêtes?

 

Notons qu’on écrira toutes ces expressions avec une majuscule au premier nom ainsi qu’à l’adjectif antéposé, s’il y a lieu, puisqu’elles réfèrent à une manifestation commerciale.

 

 

Quant au nom Cyber Monday, il désigne le lundi suivant le Vendredi fou. Ce jour-là, des rabais importants sont offerts en ligne aux États-Unis. La formule se transpose également au Québec. Dans ce cas, on peut tout à fait choisir une traduction littérale : Cyberlundi (en un seul mot). Celle-ci fonctionne bien en français. L’élément cyber-, placé devant le nom lundi, indique que les aubaines sont offertes sur le Web.

 

Exemples :

 

  J’attends le Cyberlundi pour me procurer des articles sur Internet.

  Le Cyberlundi propose parfois des rabais en ligne encore plus avantageux que ceux du Vendredi fou.

 

 

Compléments :

 

Au rabais (Autres questions de vocabulaire)

Spécial (Anglicismes sémantiques)

Vente (Anglicismes sémantiques)

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles