Banque de dépannage linguistique


La rédaction et la communication
Rédaction dans les réseaux sociaux



Typographie et ponctuation

 

La majorité des fonctions typographiques employées dans les logiciels de traitement de texte ne sont pas ou sont difficilement accessibles dans les réseaux sociaux. Conséquemment, certaines des pratiques typographiques habituellement recommandées (par exemple, le recours à l’espace insécable et à l’italique) ne peuvent être appliquées telles quelles et doivent être adaptées dans les publications et les commentaires. Il existe également des pratiques typographiques propres aux réseaux sociaux. Voici les sujets abordés dans cet article :

 

Espace insécable

Mises en relief

Parenthèses comme procédé d’abrègement

Barre verticale

Point final

Points d’exclamation et d’interrogation

Lettres supérieures

Ligature

 

 

Espace insécable       

 

L’espace insécable est généralement difficile à réaliser dans les plateformes de réseaux sociaux. Puisque les signes de ponctuation ne doivent jamais être rejetés au début de la ligne suivante, il est conseillé d’omettre cette espace. De cette façon, le deux-points, normalement précédé d’une espace insécable, est plutôt juxtaposé au mot qu’il suit. Les guillemets ne sont pas non plus séparés du mot ou du groupe de mots qu’ils mettent en valeur par des espaces. En somme, on préférera l’absence d’espacement à l’espace normale pour éviter qu’un signe de ponctuation puisse se retrouver seul sur une ligne. L’absence d’espacement est par ailleurs tolérée devant un symbole (ex. : 14h) pour éviter le renvoi de celui-ci à la ligne suivante.

 

Exemple :

 

-  Accompagnez votre enfant dans son #apprentissage du #langage au moyen de ce guide: education.gouv.qc.ca/progr....

 

Plutôt que :

 

-  Accompagnez votre enfant dans son #apprentissage du #langage au moyen de ce guide
 : education.gouv.qc.ca/progr....

 

Haut

 

Mises en relief

 

L’italique étant le plus souvent impossible dans les plateformes de microblogage, on choisira un autre procédé de mise en relief : les guillemets français sont la meilleure option. On privilégiera l’absence d’espacement après le guillemet ouvrant et avant le guillemet fermant, les espaces ne pouvant être insécables dans un tel contexte.

 

Exemples :

 

-  Visionnez la vidéo de la table ronde «La francophonie économique: utopie ou réalité?». http://bit.ly/1sdfsdfc9

-  Les locuteurs ont spontanément abrégé «infonuagique», créé par l’Office en 2009, en «nuagique»: http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.aspx…. #termedujour

 

Plutôt que :

 

-  Visionnez la vidéo de la table ronde « La francophonie économique : utopie ou réalité?
 ». http://bit.ly/1sdfsdfsc9

-  Les locuteurs ont spontanément abrégé « infonuagique », créé par l’Office en 2009, en « nuagique »: http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.aspx…. #termedujour

 

 

La rédaction d’une publication exclusivement en majuscules n’est pas conseillée, car elle peut être interprétée comme un cri ou une forte protestation. De plus, cette pratique peut ralentir la lecture et gêner la compréhension du texte. L’emploi exclusif des majuscules est toutefois acceptable en début de message pour mettre en évidence un mot, ou un groupe de mots, qui ne fait pas partie du corps du texte et qui sert le plus souvent à informer d’un coup d’œil le lectorat de la nature du message. Dans ce cas précis sont proposés le tiret, le deux-points ou la barre verticale pour séparer les éléments d’information.

 

Exemples :

 

DERNIÈRE HEURE –­­­­­­­ Un camion entre en collision avec un chasse-neige, qui emboutit une voiture sur la 1re Avenue à #Limoilou.

 

MISE À JOUR : Le #PremierMinistreduCanada prend la parole devant la plus importante chambre de commerce du pays. 

 

MÉTÉO | La pluie verglaçante se changera en neige ce soir sur la rive sud, tandis que le verglas se transformera en pluie sur la rive nord. #bombemétéo

 

Haut

 

Parenthèses comme procédé d’abrègement

 

Puisque la concision est de mise dans les réseaux sociaux, on peut employer les parenthèses pour signifier que le singulier et le pluriel sont tous deux possibles. On parle alors de parenthèses d’alternative.

 

Exemple :

 

-  Selon les dernières mises à jour, les enquêteuses interrogeront le(s) suspect(s) cette semaine. #volàmainarmée

 

Les parenthèses (ou les crochets) sont également une option pour introduire la marque du féminin dans les textes qui doivent demeurer très courts. Il est cependant recommandé d’utiliser les doublets complets dans un texte plus long. À ce sujet, vous pouvez consulter la section Doublets abrégés du sous-thème Féminisation et rédaction épicène.

 

Exemples :

 

-  120 candidat(e)s se mettent à l’œuvre partout à travers le Québec pour provoquer un réel changement de cap. #polqc

-  Les agriculteur[-trice]s se mobilisent et maintiennent la pression. #UPA

 

Haut

 

Barre verticale

 

L’usage de la barre verticale n’est généralement pas décrit dans les ouvrages de typographie. Or, cette dernière est fréquemment utilisée dans les plateformes de microblogage. La barre verticale sert à séparer des éléments autonomes, notamment des éléments de renvois tels que des mots-clics, des mentions (@pseudonyme) et des hyperliens. Sa fonction s’apparente donc au saut de ligne. Lorsqu’on utilise la barre verticale, il faut s’assurer qu’elle permette vraiment d’améliorer la répartition visuelle de l’information.

 

Exemples :

 

-  EMPLOI | Responsable de la rémunération et des avantages sociaux | mnbaq.org/a-propos/listedesemplois #mnbaq #emploi

-  Le projet de loi est jugé discriminatoire selon la @Liguedesdroits | http://bit.ly/2D8777XR

 

Haut

 

Point final

 

L’omission du dernier point du texte est fréquemment observée dans la rédaction sur les réseaux sociaux, entre autres pour garder la conversation ouverte. Comme cette pratique n’affecte pas directement la qualité de la langue, on peut la tolérer. Les points qui séparent les phrases entre elles restent toutefois essentiels; seul le dernier point du message peut être omis sans nuire à la lisibilité et à la compréhension.

 

 

Points d’exclamation et d’interrogation

 

On peut répéter le point d’exclamation ou le point d’interrogation afin de renforcer leur expressivité. On peut aussi combiner ces deux signes de ponctuation.

 

Exemple :

 

-  Merci à toutes et à tous! Nous avons atteint notre objectif de 1 million!!! #luttecontrelecancer

 

Ces pratiques sont très courantes sur les réseaux sociaux. Il ne faut toutefois pas en abuser; le mieux est d’y recourir seulement dans les phrases qui impliquent une grande expressivité.

 

 

Lettres supérieures (surélevées comme un exposant)

 

Puisqu’il n’est pas possible de surélever les dernières lettres d’une abréviation, il est admis de les écrire sur la même ligne que l’initiale (1er, 2e, 3e, Mme, Mgr, etc.).

 

 

Ligature

 

Lorsqu’il est possible de faire la ligature des lettres oe et ae (œ, æ) dans les plateformes, il est conseillé de le faire.

 

 

Article rédigé en 2018

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002