Banque de dépannage linguistique


La typographie
Mise en relief > Italique



Banques de données

 

Le nom d’une banque de données, en principe, reste en romain. En effet, un tel nom n’équivaut pas à un titre d’œuvre ou de publication; il désigne plutôt un service offert par un organisme, une entreprise, etc.

 

Exemples :

 

  Elle consulte quotidiennement la Banque de dépannage linguistique de l’Office québécois de la langue française. (mais : Le grand dictionnaire terminologique, considéré comme un titre d’œuvre)

  La Commission de toponymie diffuse la Banque de noms de lieux du Québec.

 

 

Complément :

 

Banque de données bibliographiques (Notices par types de documents)

 

 

Article rédigé en 2018

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002