Banque de dépannage linguistique


Les sigles, abréviations et symboles
Les abréviations > Cas particuliers d'abréviations



Marche/arrêt; ouvert/fermé

 

Les abréviations sont particulièrement utiles dans les contextes où l’espace est plus restreint. C’est le cas notamment sur des tableaux de commande, des appareils, des machines ainsi que pour l’étiquetage.

 

Dans le domaine de l’électricité, par exemple, pour indiquer qu’un appareil est en marche ou non, les abréviations M, A et M/A sont employées; elles signifient respectivement « marche », « arrêt » et « marche/arrêt ». (La barre oblique marque ici une relation d’opposition; on y recourt donc plutôt qu’au trait d’union.) Dans d’autres contextes, il est également possible d’opter pour les symboles internationaux, soit la barre verticale | pour marche et le cercle O pour arrêt.

 

Dans un texte suivi, il convient d’employer les termes au long, soit marche et arrêt, tout en minuscules et en romain (au lieu des termes anglais on et off), ainsi que marche/arrêt (au lieu de on/off) pour indiquer l’état de marche ou d’arrêt d’un appareil ou d’une machine.

 

 

En mécanique des fluides, pour indiquer qu’un appareil assure ou empêche la circulation d’un fluide, par exemple sur un tableau de commande ou un appareil de robinetterie, c’est l’expression ouvert/fermé qui est appropriée. L’abréviation correspondante est O/F.

 

 

Article rédigé en 2018

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002