Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts sémantiques



Site       Nouveauté

 

L’emploi du mot site peut parfois poser problème. En effet, dans certains des sens qu’on lui donne, site est déconseillé parce qu’il s’agit d’un emprunt à l’anglais.

 

 

Emplois acceptés en français

 

En français moderne, le nom site a deux significations générales. La première, « configuration d’un lieu caractérisée par ses qualités esthétiques », a engendré des locutions comme site touristique, site protégé, site classé, site naturel et site pittoresque.

 

Le deuxième grand sens de site correspond à l’idée d’un lieu, d’un terrain considéré du point de vue de sa configuration géographique et de son utilisation par l’humain. Le mot entre ainsi dans la composition de termes comme site archéologique, site astronomique, site de lancement, site d’enfouissement, site de plongée, site d’observation, site historique, site industriel et site patrimonial.

 

Par extension de sens, site s’est répandu dans de nombreux domaines au sens large d’« emplacement, zone », sans valeur géographique. On le trouve par exemple dans site de nidification (écologie), angle de site (artillerie), site de liaison (biologie) et site propre (transport). Il connaît également divers emplois dans le vocabulaire de l’informatique (site Web, site transactionnel, etc.).

 

 

Emplois déconseillés en français

 

Sous l’influence de l’anglais, le mot site en est venu à prendre le sens très général de « lieu, endroit ». Cet emploi a fait l’objet de nombreuses critiques depuis longtemps. Bien qu’il soit largement répandu, il demeure déconseillé. En effet, un site, conformément au deuxième sens du mot, doit être considéré du point de vue de son utilisation par l’humain, de sa vocation. Ainsi, on pourra remplacer site par endroit ou lieu, ou encore, selon le contexte, par terrain, ville, chantier, centre, emplacement, situation, etc.

 

Exemples :

 

  Leurs dirigeants ont des réserves sur l’endroit où le colloque sera tenu. (et non : sur le site où le colloque sera tenu)

  Les badauds se sont attroupés sur le lieu de l’accident. (et non : sur le site de l’accident)

  Les animaux seront interdits sur les lieux du festival. (et non : sur le site du festival)

  Le conseil municipal avait approuvé le choix du terrain où allait être construit le centre commercial. (et non : du site où allait être construit le centre commercial)

  Le nom de la ville sélectionnée pour accueillir les prochains Jeux olympiques sera annoncé demain. (et non : Le nom du site sélectionné)

  Le chantier forestier en question est situé au nord de Sept-Îles. (et non : Le site de coupe)

-  L’emplacement de camping que nous avons loué l’été dernier était beaucoup trop près de celui des voisins. (et non : Le site de camping; notons que le terme site de camping est correct au sens de « terrain propice à la pratique du camping », mais non pour désigner un espace délimité spécialement destiné à accueillir une tente ou un véhicule de plaisance.)

 

 

Article rédigé en 2020

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : mars 2020

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2020