Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Isolation et isolement       Nouveauté

 

L’emploi des noms isolation et isolement, tous deux issus du verbe isoler, peut entraîner quelques hésitations. Ces mots étaient, à une époque, souvent utilisés l’un pour l’autre dans certains contextes. Toutefois, de nos jours, on leur reconnaît généralement des emplois distincts. Ainsi, on utilisera préférablement isolation au sens de « protection » (habituellement pour des choses) et isolement au sens de « mise à l’écart » (souvent pour des personnes).

 

 

Isolation

 

Le mot isolation est associé au vocabulaire de plusieurs domaines. Particulièrement, en ingénierie et en physique, il renvoie de manière générale à l’idée de protection contre le courant électrique, la chaleur, le froid, l’eau ou le bruit. Cette idée pourrait parfois être aussi exprimée par le nom isolement. Cependant, le terme isolation est de nos jours nettement plus usité. 

 

Exemples :

 

-  Une inspection de l’isolation électrique du câble doit être effectuée afin de prévenir les risques d’incendie.

-  Elle a exécuté des travaux d’isolation pour améliorer l’insonorisation de son studio d’enregistrement.

-  La fibre de verre est un matériau d’isolation populaire, utilisé depuis les années 1930.

-  Ce manteau offre une excellente isolation permettant de se protéger contre les grands froids.

 

 

Isolement

 

Le mot isolement est lui aussi employé dans le vocabulaire de divers domaines, de même qu’en langue courante. Il a les sens généraux d’« action de (se) mettre à l’écart » et d’« état d’une chose ou d’une personne qui est à l’écart ».

 

Exemples :

 

-  Le gouvernement a décrété des mesures d’isolement et de distanciation sociale pour empêcher la propagation de la maladie.

-  Cette prison de l’époque comportait trois cellules d’isolement.

-  Ces rencontres visent à briser l’isolement social des personnes âgées.

-  L’isolement géographique du village faisait en sorte que son ravitaillement devenait difficile durant l’hiver.

 

 

L’idée générale de mise à l’écart a pu être exprimée, selon certains dictionnaires, par le mot isolation. Aujourd’hui, toutefois, elle est habituellement plutôt véhiculée par isolement. Il n’est par ailleurs pas impossible que l’emploi d’isolation dans ces sens, dans certains contextes, soit influencé par l’anglais, puisque le mot français isolement se traduit par isolation en anglais.

 

 

Complément :

 

Isolement (Le grand dictionnaire terminologique

 

 

Article rédigé en 2020

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : juin 2020

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2020