Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts sémantiques



Développement

 

Le mot développement a plusieurs sens en français; il peut signifier entre autres « étendue », « progrès » ou « rayonnement ».

 

Exemples :

 

- À partir de la quatrième semaine, le développement de l'embryon est très rapide.

- Toutes ces politiques ont pour but de favoriser le développement du commerce sur une grande échelle.

- Il nous a clairement expliqué le problème, sans entrer dans des développements superflus.

 

 

Toutefois, ce mot est parfois employé de façon fautive dans certains contextes, sous l'influence de l'anglais development. Ainsi, dans le domaine de la construction ou de l’habitation, pour désigner un terrain loti ou un nouveau quartier, développement devrait être remplacé par lotissement.

 

Exemples :

 

- En banlieue, les lotissements se multiplient. (et non : En banlieue, les nouveaux développements se multiplient)

- J'habite dans un nouveau lotissement. (et non : J'habite dans un nouveau développement domiciliaire)

 

 

Le mot développement est parfois utilisé au pluriel pour parler de rebondissements dans une affaire ou d’éléments nouveaux dans un dossier. Même si ce sens est critiqué dans quelques ouvrages, il est tout à fait acceptable; il est d’ailleurs attesté (sans marque particulière) dans les dictionnaires de langue générale. Si on préfère l’éviter, on pourra le remplacer, selon le contexte, par changement, conséquence, évolution, fait ou élément nouveau, prolongement, rebondissement, suite ou tournure.

 

Exemples :

 

- Depuis le début de l’enquête, il y a eu de nombreux développements dans cette affaire. (ou : de nombreux faits nouveaux)

- Les journaux rapportent des développements dans les négociations. (ou : une nouvelle tournure)

- Consultez régulièrement notre site Web pour connaître les derniers développements dans ce dossier. (ou : la suite des événements)

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002