Banque de dépannage linguistique

Résultats de la recherche
La typographie
Nombres



Heure

 

Principes généraux

 

Dans les lettres et les textes commerciaux et administratifs courants, l’heure est notée en chiffres de 0 à 24, suivis de l’abréviation du mot heure en minuscule, soit le symbole h. Ce dernier est toujours précédé et suivi d’un espacement et précède, le cas échéant, l’indication des minutes. C’est un symbole invariable. On peut aussi écrire le mot heure en toutes lettres. Lorsque l’on écrit le mot heure sans l’abréger, on lui accole la marque du pluriel, sauf pour une heure.

 

Exemples :

 

-  0 h (minuit)

-  10 h

-  12 h (midi)

-  18 h 15

-  20 h 30

-  21 h 45

-  8 heures 20

-  1 heure 40

 

 

Écriture conventionnelle et usage moderne

 

L’écriture conventionnelle de l’heure veut que l’on évite le zéro devant le chiffre des minutes, si leur nombre est inférieur à 10. C’est cette écriture que l’Office québécois de la langue française a longtemps conseillée, car les minutes ne sont pas des unités décimales. Toutefois, l’Office donne désormais préséance à l’usage moderne, lequel est acceptable, plus répandu et surtout plus clair. En effet, cet usage a le mérite de lever tout doute possible quant à l’heure indiquée, l’omission d’un chiffre pouvant autrement être soupçonnée à la lecture.

 

Exemples :

 

-  0 h 04 ou 0 h 4 (minuit quatre)

-  17 h 05 ou 17 h 5

 

 

Écriture numérique

 

L’heure peut être représentée de façon entièrement numérique, par exemple à l’ordinateur, sur les téléphones intelligents, dans les horaires des gares ou des aéroports. On se sert alors du deux-points pour séparer les heures et les minutes. Cette façon de faire n’est toutefois pas admise dans les lettres et les textes courants, où l’on doit utiliser le symbole h.

 

Exemples :

 

-  15:30

-  15:05

 

 

Heure en toutes lettres

 

L’heure est notée en lettres lorsqu’elle comporte les mots quart, demi, trois quarts, midi, minuit. Elle peut aussi être notée en lettres s’il s’agit d’une heure juste.

 

Exemples :

 

-  Le vin d’honneur sera servi à onze heures et quart.

-  À minuit et demi, les discussions n’étaient pas terminées.

-  À dix-sept heures eut lieu l’ouverture de la séance.

 

 

On écrit l’heure en toutes lettres dans les textes littéraires.

 

Exemples :

 

-  Il est arrivé à une heure précise.

-  La cérémonie eut lieu à seize heures dans la petite chapelle.

 

 

Compléments :

 

Date et heure dans les lettres et les textes courants (Nombres)

Date et heure dans les tableaux et pour certains usages techniques (Nombres)

Abréviation des noms avant-midi et après-midi (Cas particuliers d’abréviations)

Année (Nombres)

Durée (Nombres)

 

 

 

Un avis de normalisation de l’Office québécois de la langue française sur l’indication de l’heure selon la période de 24 heures et sur le symbole de l’heure (h) a paru à la Gazette officielle du Québec le 4 octobre 1980. Le respect des avis de normalisation linguistique est obligatoire dans les situations de communication officielles décrites à l’article 118 de la Charte de la langue française : « [l’emploi des termes et expressions normalisés par l’Office] devient obligatoire dans les textes, les documents et l’affichage émanant de l’Administration ainsi que dans les contrats auxquels elle est partie, dans les ouvrages d’enseignement, de formation ou de recherche publiés en français au Québec et approuvés par le ministre de l’Éducation. »

 

 

Article mis à jour en 2019

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002