Banque de dépannage linguistique

Résultats de la recherche
La typographie
Majuscules > Emploi de la majuscule pour des noms particuliers



Action de grâce

 

L’écriture des noms de fêtes civiles ou religieuses pose des problèmes quant à l’emploi des majuscules. Lorsque le nom ne comporte qu’un seul mot, la majuscule est de rigueur. Lorsque le nom comporte plusieurs mots, la règle générale est de mettre une majuscule au nom spécifique, celui qui vient préciser la fête dont il s’agit, et une minuscule au nom générique (par ex. fête, jour). Cette règle n’est toutefois pas toujours respectée et l’on observe des graphies différentes selon les ouvrages.

 

Dans l’expression Action de grâce(s), seul le mot Action prend une majuscule. Le mot grâce peut s’écrire au singulier ou au pluriel. La fête de l’Action de grâce(s) est célébrée le deuxième lundi d’octobre au Canada et le quatrième jeudi de novembre aux États-Unis (Thanksgiving Day). L’origine de cette célébration remonte à 1621, année où les colons de Plymouth remercièrent Dieu pour leur première récolte. Aujourd’hui, on célèbre l’Action de grâce(s) pour témoigner de la reconnaissance pour les récoltes et pour tous les bienfaits reçus de Dieu.

 

Lorsqu’il s’agit non pas d’une fête mais d’une prière de reconnaissance, l’expression action de grâce(s) ne prend pas de majuscule.

 

Exemples :

 

- La fête de l’Action de grâce(s) est un jour férié en Amérique du Nord.

- La prière d’action de grâce(s) est un élan spontané du cœur vers Dieu.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : octobre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002