Banque de dépannage linguistique

Résultats de la recherche
Le vocabulaire
Tours d’horizon et autres explications > Pièges



Maître

 

Le titre de maître est donné aux avocats, aux avocates et aux notaires dans l’exercice de leur profession. Il remplace alors monsieur ou madame. Il est à noter que ce titre ne s’emploie pas dans une signature, pas plus qu’il ne convient à quiconque d’employer le titre de monsieur ou madame dans ce contexte.

 

Comme dans le cas de monsieur ou madame, le titre de maître prend la majuscule et s’écrit en toutes lettres si on s’adresse directement à la personne concernée. Lorsqu’on parle de quelqu’un, on abrège généralement ce titre; si toutefois on décide de l’écrire au long, il prend la minuscule. L’abréviation de maître se fait par la suppression de certaines lettres intérieures du mot : Me (Mes au pluriel) ou Me (Mes au pluriel). L’abréviation Me est plus courante que l’abréviation Me et elle lui est d’ailleurs préférable. En effet, elle a l’avantage de supprimer tout risque de confusion avec le pronom me ou le déterminant mes.

 

Exemples :

 

-  Nous avons consulté Me Tremblay (ou maître Tremblay) à ce sujet.

-  Veuillez recevoir, Maître, l’expression de mes meilleurs sentiments.

-  Dans une signature : Carmen Martinez, notaire (et non : Maître Carmen Martinez)

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : octobre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002