Banque de dépannage linguistique

Résultats de la recherche
La ponctuation
Les signes de ponctuation > Deux-points



Deux-points dans les titres

 

Dans un titre, le deux-points établit une relation logique particulière entre un sujet (le thème) et ce qu’on en dit (le propos). Cet emploi du deux-points permet d’annoncer à la fois le sujet du texte et l’idée dominante, tout en réduisant au minimum le nombre de mots utilisés. L’ellipse que permet le deux-points crée ainsi un effet percutant. Un titre ou un sous-titre ne se termine toutefois jamais par un deux-points.

 

Exemples :

 

- Pablo Picasso : le peintre du siècle

- Pollution atmosphérique : toujours d’actualité

- Alcool au volant : des lois plus sévères?

 

 

Dans une notice bibliographique, on peut également lier le titre et le sous-titre par le deux-points. Le sous-titre prend alors normalement la minuscule.

 

Exemple :

 

DOPPAGNE, Albert. La bonne ponctuation : clarté, efficacité et présence de l’écrit, 3e éd., Bruxelles, Duculot, 1998, 102 p.

 

 

Pour en savoir davantage à propos du deux-points ou de la notice bibliographique, vous pouvez consulter, entre autres, les articles Deux-points : généralités et Éléments de la notice bibliographique.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002