Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique



Résultat de la recherche
La typographie
Autres questions typographiques



Perluète

 

La perluète, que l’on nomme également perluette, esperluette, esperluète, éperluète, éperluette, ou encore et commercial, est un signe typographique qui représente la conjonction de coordination et.

 

Jusqu’au XIXe siècle, la perluète était d’un usage beaucoup plus répandu qu’aujourd’hui. Au Moyen Âge, elle était parfois utilisée comme abréviation de la finale -et de certains mots (par exemple, le mot fazet, « fasse », était parfois écrit faz&). En enseignement, on trouvait également ce signe à la fin de l’alphabet, où il était considéré comme une lettre nommée ète. Enfin, ce signe était abondamment employé par les premiers imprimeurs à la place de la conjonction et.

 

Aujourd’hui, l’usage de la perluète est beaucoup plus restreint que par le passé. Ce signe est essentiellement employé dans les noms d’entreprises entre deux patronymes, prénoms ou initiales, ou dans des expressions telles que & Fils, & Frères, & Associés, & Cie. On doit éviter de l’utiliser pour joindre deux noms communs, qu’ils soient écrits ou non en majuscules.

 

Exemples :

 

– Créations Roméo & Juliette

– Ébénisterie Lessard, Tremblay & Côté

-  Importations J. P. & Fils

-  Livres et films d’occasion L’encrier (et non : Livres & films d’occasion L’encrier)

-  RÉDACTION ET RÉVISION TYPO (et non : RÉDACTION & RÉVISION TYPO)



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : juin 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles