Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique



Résultat de la recherche
Les sigles, abréviations et symboles
Les abréviations > Cas particuliers d'abréviations



Abréviation de l'adjectif numéral ordinal

 

Un adjectif numéral ordinal est un adjectif qualificatif indiquant le rang d’un élément au sein d’une série ou d’un ensemble.

 

Pour abréger les expressions ordinales, on fait suivre le chiffre arabe ou romain d’une, de deux ou de trois lettres minuscules surélevées qui correspondent aux lettres finales des adjectifs. L’abréviation de deuxième et des adjectifs numéraux suivants (troisième, quatrième, etc.) se construit avec un e minuscule après le nombre correspondant; au pluriel, on ajoute un s.

 

Exemples :

 

- Les célébrations du 400e anniversaire de la ville de Québec ont été un franc succès.

- Ce magasin se trouve à l’intersection de la 10e Rue et de la 4e Avenue.

- Tous deux sont arrivés 10es au classement.

 

 

Après des nombres en chiffres romains, on conserve le e minuscule. Il en est de même lorsque l’énoncé est écrit entièrement en capitales (par exemple dans un sous-titre) : la ou les lettres supérieures restent en minuscules.

 

Exemples :

 

- Certains surnomment le XXe siècle le siècle de Picasso.

- L’EUROPE AU XXe SIÈCLE

- LE 38e CONGRÈS ANNUEL

 

 

Les abréviations de premier, première, second et seconde sont différentes : on écrit respectivement 1er, 1re, 2d et 2de, ou au pluriel : 1ers, 1res, 2ds et 2des.

 

Exemples :

 

- Napoléon 1er est mort en 1821 sur l’île Sainte-Hélène.

- Mon fils a fait sa 1re année à la maison.

- Nous vous demandons de lire la 2de partie du volume d’ici lundi.

- Il s’agit des 2des olympiades organisées par l’école.

 

Lorsqu’il n’est pas possible de surélever les lettres, il est admis de les écrire sur la ligne (1er, 2e, 3e, etc.).

 

Les abréviations formées avec les finales -me, -ème, -ième ou sont jugées fautives; les seules exceptions sont Nième (énième) et Xième (ixième), qui s’écrivent toujours avec la finale -ième.

 

Les abréviations , , , etc., sont celles des mots latins primo, secundo, tertio, etc., et non de premier, deuxième, troisième, etc.

 

 

Pour en apprendre davantage, vous pouvez également consulter les articles Deuxième et second et Écriture des nombres en chiffres.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : mars 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles