Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique



Résultat de la recherche
La grammaire
Le verbe > Conjugaison



Groupes de verbes

 

Pour bien conjuguer et orthographier les différentes formes d’un verbe, il est utile de savoir à quel groupe de conjugaison il appartient. Traditionnellement, on classe les verbes en trois groupes.

 

Premier groupe

 

Le premier groupe comprend tous les verbes qui se terminent par -er à l’infinitif et par -e à la première personne du singulier au présent de l’indicatif, comme chanter (je chante), aimer (j’aime), jeter (je jette) ou payer (je paye). Ces verbes ne comportent pas d’exceptions dans leurs terminaisons et leur radical est très peu changeant. Le premier groupe de verbes est de loin le plus important, et presque tous les nouveaux verbes qui apparaissent dans l’usage, comme texter ou covoiturer, viennent s’y ajouter.

 

Deuxième groupe

 

Le deuxième groupe comprend les verbes dont l’infinitif se termine par -ir et qui se conjuguent sur le modèle de finir comme établir, frémir, grossir ou vernir. Les verbes du deuxième groupe ont eux aussi des terminaisons régulières. Leur radical est fixe en dehors du fait qu’on lui ajoute -iss à la première, à la deuxième et à la troisième personne du pluriel au présent de l’indicatif (nous finissons, vous finissez, ils finissent), à l’imparfait (je finissais, tu finissais, il finissait, nous finissions, vous finissiez, ils finissaient) et au participe présent (finissant). Notons que le verbe haïr, bien qu’il présente dans sa conjugaison certaines particularités liées au tréma, a un ensemble de formes analogues à celles du verbe finir. Pour cette raison, on l’inclut dans le deuxième groupe de conjugaison.

 

Troisième groupe

 

Le troisième groupe comprend tous les autres verbes, c’est-à-dire ceux qui ont des particularités dans leurs terminaisons et qui connaissent des modifications de radical. Sont ainsi classés dans le troisième groupe de conjugaison : le verbe aller, malgré sa terminaison en -er; les verbes en -ir qui ne connaissent pas d’élargissement en -iss, comme courir (nous courons, courant); les verbes qui se terminent par -oir comme devoir ou prévoir; les verbes qui se terminent par -re comme battre ou conclure. Le troisième groupe de conjugaison n’est plus très productif en français moderne. Il comporte certains verbes archaïques comme quérir ou gésir. Par contre, on y trouve aussi plusieurs des verbes les plus usités : avoir, être, dire, faire, prendre, etc. Notons que le verbe maudire, même s’il se termine par -re et appartient ainsi au troisième groupe de verbes, se conjugue comme finir. Son participe passé se termine cependant par t et non par i : fini, maudit (formes féminines : finie, maudite).

 

Nouvelle grammaire

 

En nouvelle grammaire, on classe les verbes en deux groupes plutôt qu’en trois. Le premier groupe comprend les verbes qui se terminent par -er à l’infinitif, exception faite de aller. Le deuxième groupe intègre tous les autres verbes, y compris ceux qui se conjuguent sur le modèle de finir.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : juillet 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles